Poussettes bébé et avions: Les meilleures astuces ?

Voyager avec bébé n’est pas toujours évident surtout lorsqu’il s’agit de prendre l’avion. En effet, cela implique une nécessité de mieux gérer les bagages puisque malgré sa petite taille, un bébé nécessite et dispose d’autant d’effets personnels que deux adultes réunis. Par ailleurs, entre autres, il y a la question du transport de la poussette, élément indispensable au confort de l’enfant et de ses parents. Faut-il l’emmener en bagage en soute ou en bagage à main ou alors peut-on le placer à la porte de l’avion ? Il faut savoir que les règles varient selon les compagnies aériennes mais les possibilités qui s’offrent aux parents dépendent aussi du modèle de poussette. Voici donc quelques astuces utiles en ce qui concerne les poussettes bébé et les avions pour partir sereinement en vacances avec son enfant :

 

Opter pour la poussette gratuite en avion

Opter pour la poussette gratuite en avion

Opter pour la poussette gratuite en avion

En premier lieu, il est bon de savoir que la majorité des compagnies aériennes permettent aux voyageurs avec leur bébé d’embarquer avec une poussette gratuitement, même accompagné d’un autre accessoire mais dans ce cas, les deux dispositifs doivent obligatoirement aller en soute. Ainsi, lorsqu’il s’agit d’une poussette seulement, sans la nacelle ni la coque, il est tout à fait possible d’emmener la poussette en bagage à main ou/et sur la porte de l’avion, mais encore faut-il déterminer le type de poussette car tout dépend de la taille.

 

Emballer la poussette

Si la poussette bébé à embarquer est un autre modèle qu’une poussette cane, il n’y a aucun choix à faire, le dispositif doit voyager en soute. Il s’agit en général des poussettes à 3 roues ou à 4 roues avec sacoche en dessous ou encore les modèles encombrants et lourds de plus de 5 kg. Bref, à moins que ce ne soient des modèles légers et compactes, tous doivent rejoindre les soutes. Il suffit de faire enregistrer l’accessoire comme les autres bagages : à peser, à étiqueter, etc. Il faut veiller à bien garder les reçues en cas d’arrivée hasardeuse comme c’est courant avec les compagnies aériennes. Pour les modèles de poussettes de plus de 9 kg, certaines compagnies aériennes peuvent faire payer le bagage alors il ne faut pas s’en étonner. Autant que possible, il vaut donc mieux se rabattre sur des modèles plus légers qui seront d’ailleurs plus pratiques tout le long du voyage ou du séjour. Comment emballer la poussette ? C’est une opération délicate puisque la poussette bébé est fragile et le but est tout de même de la récupérer intacte à l’arrivée. Il faut ainsi faire attention aux lanières, aux sangles et aux différentes parties de la poussette afin qu’ils ne se coincent ni ne se détachent pas sur le tapis roulant de l’aéroport. Tout doit être emballé de manière à ce que le tout devienne bien compact. Pour ce faire, on peut investir dans un sac de protection de poussette ou alors utiliser les emballages fournis avec une assurance dans les aéroports même s’ils sont la plupart du temps payant. Il suffit alors de bien enrouler la poussette de manière à la rendre la plus compacte possible et en laissant bien les étiquettes apparentes et le tour est joué.

 


Mettre la poussette dans les bagages encombrants

Mettre la poussette dans les bagages encombrants

Mettre la poussette dans les bagages encombrants

Au cours de l’enregistrement des bagages, l’employée de la compagnie aérienne peut indiquer un autre lieu pour enregistrer la poussette bébé. Il s’agit des bagages encombrants. Il est préférable de classer le dispositif pour bébé comme tel car le plus souvent, il y aura peu de bagages et donc moins de risques que la poussette soit abimée. Il faut donc prévoir plus de temps pour cet autre enregistrement même si normalement, il n’y a pas grand monde sur la file pour faire la queue.

 

Récupérer sa poussette à l’arrivée

Pour récupérer sa poussette bébé à l’arrivée, il faut être au moins deux personnes puisque les bagages encombrants et les bagages normaux n’arrivent pas aux mêmes endroits. Il faut ainsi se séparer et attendre à deux endroits différents afin d’éviter d’égarer ses affaires. Dans ce cas, avec bébé dans les bras, il vaut mieux avoir un porte bébé bien pratique et compact ou alors être accompagné d’une autre personne (une troisième) qui s’occupera uniquement du petit bout le temps que les autres s’occupent des bagages. C’est en effet mieux de récupérer ses valises et la poussette bébé les mains libres !

 

Conclusion

Ce ne sont pas tous les modèles de poussettes qui sont pris dans un avion. En générale, ce sont surtout les modèles canes qui sont privilégiés pour leurs dimensions. En même temps c’est plutôt compréhensible vu que les compagnies aériennes sont assez strictes en ce qui concerne le poids des avions en plein vol pour des raisons de sécurité évidentes. Il est donc conseillé de se renseigner à l’avance et une fois sur place, il ne faut pas non plus hésiter à demander des conseils et de l’aide des hôtesses de l’air que ce soit en plein vol ou lors de l’atterrissage.

 

Ce contenu a été publié dans Guide d'Achat, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.