Le top 10 des poussettes à choisir pour bébé

Choisir une poussette pour bébé n’est pas aussi facile qu’on le croit. Vu le nombre de modèles existant sur le marché, il est difficile de savoir celui qui répondra aux besoins de bébé et des parents. En effet, tout dépendra du mode de vie des utilisateurs mais aussi de leur géographie. On optera par exemple pour une poussette compacte et légère si l’on habite au dernier étage d’un immeuble tout comme les sportifs apprécieront plus un modèle tout-terrain. Tout dépend des besoins et de la situation de chacun. Dans tous les cas, on préfèrera une poussette pratique. Il n’existe pas de mauvaise poussette mais l’on peut toutefois faire le mauvais choix. Pour éviter cela, voici un petit guide d’achat de poussette pour bébé :

Les différentes catégories de poussettes

Les différentes catégories de poussettes

Les différentes catégories de poussettes

Les poussettes sont classées en trois catégories. On peut ainsi déjà faire son choix selon la catégorie qui nous correspond.
On retrouve en premier lieu la poussette dite classique. Ce sont des modèles simples dotés de quatre roues doubles ou simples, souvent en plastique. Le siège auto s’installe facilement sur le cadre. Généralement, les poussettes classiques sont les moins chères du marché. Elles s’utilisent surtout sur des surfaces planes et non accidentés. Dans une ruelle dégagée lors de vos promenades ou encore lors des courses en centres commerciaux. Le défaut de ce type de poussette c’est qu’elle n’est pas aussi maniable qu’on le souhaiterait et ne convient donc pas aux grands sportifs.
Il y a ensuite la poussette transformable, parfaite pour la ville. Ce type de modèle est fait pour transporter bébé dans la foule ou dans un restaurant bondé. En effet, la poussette transformable est très maniable et est très prisée des citadins qui se déplacent souvent à pied. On remarque que les roues arrières sont plus grandes que celles de devant et sont avec chambre à air. Il faut dire que la polyvalence de ce type de poussette est sont plus grand avantage. La position du siège offre plusieurs possibilités, tout comme la poignée. Le seul hic c’est leur prix onéreux et le fait que la poussette transformable ne soit pas assez compacte une fois pliée. Cela ne facilite donc pas son transport et son rangement.
Pour les sportifs et les casse-cou, on retrouve aussi la poussette tout-terrain. Elle est dotée de trois grandes roues dont le diamètre est plus grand, avec des crampons et une chambre à air. Ce type de poussette peut ainsi sortir des sentiers battus sans rencontrer aucun souci. C’est l’idéal pour les amateurs de randonnées ou de sports en plein air, d’autant plus que la gym poussette est très en vogue en ce moment. Par contre, la poussette tout-terrain a l’inconvénient d’être encombrante et très lourde.

Bugaboo « Caméléon »

Bugaboo « Caméléon »

Bugaboo « Caméléon »

Bugaboo « Caméléon » est une poussette de ville de luxe ! C’est un must dans sa catégorie. Elle a l’avantage d’être légère et résistante à la fois, versatile, mais aussi étroite. Elle possède donc une excellente maniabilité même dans la neige grâce à des roues arrière faites en mousse ultra résistante. Les risques de crevaison n’existent donc pas contrairement aux modèles dont les pneus sont à cahmbre à air. Les roues disposent aussi de crampons pour assurer la sécurité de bébé et pour ne pas craindre les diverses sentiers à parcourir. Pour ce qui est des roues de devant, elles sont munies de suspension pour une conduite tout en douceur. Bébé peut y avoir un sommeil paisible même durant la promenade. Cette poussette Bugaboo « Caméléon » comprend un cadre doté de deux grandes roues arrière et deux petites roues avant ; deux grands paniers de rangement ; un cadre rectangulaire à utiliser pour la constitution d’un landau ou d’un siège ; deux housses, l’un pour le landau des nouveaux nés jusqu’à 4-5 mois environ et l’autre pour le siège ; un petit matelas doté d’une aération et une couverture pour le landau ; une moustiquaire et enfin un habillage de pluie. Pour les nouveaux nés, le landau peut aussi être utilisé comme moïse pendant les déplacements ou même à la maison. Le landau est réversible, tout comme les poignées et le siège. On peut ainsi changer, selon les besoins, la position de bébé. Il peut se placer face à celui ou celle qui pousse la poussette pour des moments intimes entre vous ou face au monde pour éveiller sa curiosité. Le siège a été conçu par un pédiatre et permet une position ergonomique pour les touts petits. Il a été pensé dans le but de faire en sorte que bébé ait un angle de 90° entre le dos et ses cuisses. En outre, lorsque l’enfant va dormir, on ne rabaisse pas uniquement le dossier du siège mais tout le siège complet, contrairement à des modèles standards sur le marché. Ainsi, même lorsque bébé est en position couchée, sa posture reste inchangée. De plus, puisque la poussette est transformable et faite de deux parties amovibles (cadre, roues et siège ou landau), les personnes, même habitant au dernier étage d’un immeuble par exemple, peuvent l’utiliser sans souci de transport. Il suffit de placer bébé dans le siège puis de revenir pour le cadre. C’est pour rendre le transport de la poussette moins pénible dans les escaliers. Le must c’est qu’avec cette poussette, il est possible de se procurer d’autres accessoires afin de personnaliser le dispositif selon ses besoins et ses envies. Cette poussette est juste incroyable d’autant plus que 1% des recettes des ventes mondiales seront versées pour la lutte contre le SIDA en Afrique. Le seul inconvénient de ce produit reste au niveau de son prix onéreux. En effet, la poussette Bugaboo « Caméléon » vaut 1 150 dollars, ce qui n’est pas donné à tout le monde.


Baby jogger « City select »

La poussette “City select” a été conçu de manière à être multifonctionnelle. En effet, ce dispositif permet de positionner les sièges et les couffins de 16 manières différentes (un seul couffin, un seul siège, deux couffins, deux sièges, un siège avec un couffin, etc. Il s’agit d’une poussette transformable idéale pour la promenade de deux enfants à la fois, soit des jumeaux soit deux enfants d’âges différents. La poussette « City select » est donc parfaite pour les familles nombreuses mais s’adapte aussi pour un seul enfant. De plus, elle dispose d’une technologie qui rend son pliage facile et rapide en une seule étape. La poussette est dotée d’un frein de stationnement arrière pour plus de sécurité, ainsi que d’un guidon ergonomique télescopique. Les roues arrières sont plus grandes que celles de devant pour que la poussette s’adapte à tous les terrains. Les roues avant, elles, sont pivotantes et sont munies de suspension pour permettre une maniabilité plus précise et un confort inégalé des tout petits à bord. Elles peuvent aussi être verrouillées pour les promenades de plus longues distances. Le siège est rembourré et comprend des compartiments de rangement. Il est inclinable jusqu’à la position couchée. Le repose-pied est aussi ajustable selon la taille de l’enfant. Le pare-soleil peut être positionné différemment selon les besoin et possède une fenêtre pour voir bébé et des panneaux de ventilation latéraux pour une bonne aération. Pour le rangement, un grand panier est placé sous le siège de la poussette. La capacité de poids maximale de ce dispositif est de 20 kg par siège. L’inconvénient avec cette poussette c’est que le siège standard uniquement est inclus puisque les éléments qui restent pour la conversion sont vendus séparément. Le point négatif c’est aussi que le guidon ne soit pas réversible. Il faut donc manipuler les sièges pour placer bébé de face ou de dos. Il est à noter que pour des mesures évidentes de sécurité, il vaut mieux ne pas manipuler les sièges si bébé y est déjà installé. Le modèle de base de cette poussette Baby jogger « City select » possède un tarif de 600 dollars mais la facture peut vite monter si on se munit des accessoires complémentaires.

 

Peg-Pérego « Pliko P3 »

Peg-Pérego « Pliko P3 »

Peg-Pérego « Pliko P3 »

Les nouveaux parents doivent connaître cette marque italienne qui construit des modèles de poussettes de qualité pour s’adapter à tous les besoins. Ce qui fait que les poussettes Peg-Pérego se distinguent des autres c’est leur suspension qui permet d’accuser la charge du poids d’un deuxième enfant sur le marchepied. La limite de poids est donc très élevée. Le modèle « Pliko P3 » est le plus populaire. Il s’agit d’une poussette classique que l’on peut utiliser dès la naissance de bébé. Son rangement est facilité puisqu’elle n’occupe pas beaucoup de place et se referme juste en une seule main. Une fois repliée, la poussette tient debout. De plus, la poussette est très légère. On y fixe facilement la coquille et le marchepied est doté d’une gomme antidérapante afin de permettre au second enfant de s’y tenir debout en toute sécurité. Pour ce qui est des roues, elles possèdent une suspension. Les roues de devant peuvent pivoter pour permettre une meilleure maniabilité. On peut aussi les fixer pour les promenades de longues distances. Le siège peut s’incliner en 4 positions jusqu’à la position couchée et en dessous on retrouve un grand panier pour ranger des accessoires en tous genres. Pour protéger bébé du soleil, la capote est à basculer. Le plus grand atout de cette poussette c’est sa simplicité aidée de son efficacité. On remarque cependant quelques points négatifs comme le guidon qui est constitué de deux poignées ; bien qu’étant ajustables, elles ne sont pas aussi pratiques qu’un guidon plein lorsque l’on doit agripper la poussette rapidement. Le guidon n’est pas réversible et les roues sont de petits formats ce qui ne permet pas toujours de promener bébé dans la neige ou sur un sentier accidenté. La poussette Peg-Pérego « Pliko P3 » valent 400 dollars.

 

Graco « Quattro tour »

La poussette Graco « Quattro tour » est sûrement celle qui possède le meilleur rapport qualité-prix de cette sélection. Il s’agit d’un modèle classique livré avec un siège auto. Elle permet ainsi d’éviter une dépense supplémentaire et s’adapte très bien aux budgets serrés. La poussette est robuste. Elle est munie de quatre roues avant doubles et plus grandes que celles des poussettes de la même catégorie. Cela permet d’améliorer la maniabilité du dispositif. Pour le rangement, il n’y a rien de plus facile puisqu’elle se replie d’une seule main. Le siège s’incline en quatre positions jusqu’à la position couchée. La capote est dotée de fenêtre pour voir bébé et sous le siège se trouve un grand panier pour le rangement. Bien évidemment, la poussette comporte des inconvénients. Les roues sont en plastique et ne permettent que des promenades sur des sentiers plats. De plus, elles sont sans suspension et ne peuvent donc pas supporter le poids d’un deuxième enfant sur le marchepied. Le guidon n’est pas irréversible et pour une poussette classique, celle-ci est plutôt lourde. Malgré un pliage facile, le dispositif reste encombrant même une fois rangé. Heureusement, le prix de la poussette suffit à convaincre puisqu’il va de 275 dollars à 400 dollars, selon les modèles choisis et les couleurs.

 

Peg-Perego « Uno»

Peg-Perego « Uno»

Peg-Perego « Uno»

Toujours de la marque italienne Peg-Perego, voici un autre modèle qui ressemble énormément à la « Pliko P3 ». Il s’agit du modèle « Uno » qui, lui aussi, peut être utilisé dès la naissance du bébé et possède une capacité de poids très élevée. Comme le modèle précédent, une coquille s’y fixe facilement. Le marchepied est également doté d’une gomme antidérapante afin qu’un deuxième enfant puisse s’y tenir en toute sécurité. Les roues disposent d’une suspension pour plus de confort et celles de devant peuvent pivoter pour une meilleure maniabilité tout comme elles peuvent être fixées pour les longs parcours. Sous le siège se trouve un grand panier pouvant accueillir et transporter plusieurs accessoires. Pour se protéger du soleil, la capote peut être basculée. La différence avec cette poussette Uno c’est le fait qu’elle soit plutôt transformable et non classique. Les roues avant sont plus petites que celles de derrière et sont en caoutchouc. Elles permettent une maniabilité, même sur des surfaces accidentées ou dans un peu de neige. Le guidon est aussi plein, ce qui est un bon point par rapport au modèle précédent, en plus d’être ajustable et réversible. Le bébé peut alors être positionné face à soi lorsque cela est souhaité. Quant au siège, il peut avoir trois positions différentes jusqu’à la position couchée. Malheureusement, l’inconvénient est que cette poussette est beaucoup plus lourde. En plus, le plateau est difficile à enlever, ce qui ne facilite pas le fait d’asseoir l’enfant sur le siège lorsqu’il grandit. Lorsque bébé est positionné face à soi, la maniabilité devient difficile car les grandes roues arrières sont fixes. Ce modèle de poussette bébé coûte 500 dollars.

 

Uppa baby « Vista »

La poussette Uppa baby « Vista » est le concurrent direct du modèle « Bugaboo ». En effet, elle se retrouve dans la même catégorie des poussettes « transformables », ce qui veut dire qu’elle se plie facilement, en une seule étape, que ce soit avec ou sans le siège. La poussette « Uppa baby » est très compacte. On peut l’utiliser dès la naissance de l’enfant et comprend déjà le berceau, entièrement doublé de fibre de soja et de coton, ainsi que le siège. Ce dernier propose trois positions d’inclinaison jusqu’à la position couchée et s’avère être très ergonomique. Il est aussi réversible ce qui permet de positionner bébé face à soi. Sa hauteur est également réglable, ce qui permet facilement de se rapprocher de bébé au lieu de devoir se pencher. On peut même rajouter un deuxième siège mais attention, ils ne peuvent être positionnés que face à soi. Le tissu du siège est amovible et lavable en machine pour une hygiène irréprochable en tout temps. Le pare-soleil dispose d’une fermeture éclair pratique pour la protection de bébé contre les intempéries. La moustiquaire est livrée avec le dispositif. Les roues de caoutchouc dotées de suspension sont plus grandes derrière pour une meilleure maniabilité. Enfin, on retrouve un grand panier sous le siège pour le rangement. Le seul point négatif de cette poussette: un guidon irréversible, ce qui fait que ce sont les sièges qu’il va falloir manipuler pour placer bébé de face ou de dos. Par mesure de sécurité, il est pourtant déconseillé de fair cette manipulation tant que le bébé y est assis. L’engin coûte 600 dollars.

 

Bob « Révolution »

Bob « Révolution »

Bob « Révolution »

Pour ceux qui recherchent une poussette tout-terrain, le modèle Bob « Révolution » est l’idéal. Le dispositif est capable de braver la neige, les terrains accidentés, en ville comme à la campagne sans connaître de difficultés. La poussette est également recommandée pour les nomades, souvent sur les routes puisqu’étant légère, la poussette est aussi très petite une fois fermée. Elle se plie facilement et rapidement en deux étapes et se monte également pareil. La poussette Bob « Révolution » est dédiée aux bébés à partir de trois mois et ne convient donc pas encore aux nouveaux nés. Pour faciliter encore plus son rangement, les roues de cette poussette pour bébé s’enlèvent facilement et rapidement. Pour le confort de bébé, le siège est rembourré et peut s’incliner à 150° (le siège n’arrive donc pas entièrement à la position couchée). En outre, la poussette possède une bonne maniabilité dans la mesure où ses roues sont grandes que ce soit celles de devant ou celles de derrière. Elles sont également à chambre à air et la roue avant peut pivoter tout comme elle peut être verrouillée pour les longues distances. La suspension est à trois niveaux pour réduire les chocs, les vibrations et les rebondissements. La poussette possède cependant quelques inconvénients comme le fait qu’elle ne convienne par aux bébés de moins de trois mois puisque le siège ne peut s’incliner jusqu’à la position couchée. Aussi, elle prend plus de place qu’une poussette classique ou une poussette transformable. Le prix de ce type de dispositif reste raisonnable : 425 dollars.

 

Baby jogger « City elite »

Habituellement, les poussettes dites tout-terrain ne conviennent pas aux bébés nouveaux nés mais ce modèle-ci peut être utilisé dès la naissance de bébé. Un pare-soleil prononcé offre une meilleure protection contre la lumière tout en offrant une bonne aération. Les fenêtres en plastiques transparent permettent de garder un œil sur bébé en tout temps. La poussette possède des roues de 12 pouces qui sont pneumatiques et qui permettent donc de se déplacer sans difficultés dans la neige ou sur le sable. La roue avant est pivotante pour une maniabilité plus précise mais on peut aussi la verrouiller si l’on va parcourir une longue distance. Pour encore plus de confort même en terrains accidentés, la poussette possède une suspension. Quant au siège, il peut s’incliner jusqu’à la position couchée. Le guidon de la poussette est ajustable. Pour le rangement, elle est munie de six pochettes et d’un grand panier sous le siège. Pour la sécurité, un frein de stationnement se retrouve à l’arrière. Il est à noter que la poussette se plie facilement en une seule étape. Les points négatifs sont les suivants : une poussette un peu plus volumineuse qu’un modèle classique ou transformable ; une poussette trop lourde à porter ; un guidon irréversible. Quant au prix, il est de 500 dollars.

 

Peg-Pérego « Aria twin 60-40 » pour jumeaux

Peg-Pérego « Aria twin 60-40 » pour jumeaux

Peg-Pérego « Aria twin 60-40 » pour jumeaux

Toujours signé Peg-Pérego, voici une poussette version double dédiée aux jumeaux. Elle a l’avantage d’être vraiment légère et compacte une fois pliée. Les nouveaux parents de jumeaux devraient ainsi se rabattre sur ce choix. On peut même rajouter un siège auto d’un autre côté outre le fait de pouvoir y coucher deux nouveaux nés. D’une commodité incroyable pour une poussette twin, ce modèle peut aussi accueillir deux enfants d’âges différents ; pour ce faire, on place le siège auto du côté60 et un enfant plus âgé du côté 40. Lorsqu’ils auront grandi, plus tard, l’aîné sera placé du côté 60 tandis que le plus jeune prendra le côté 40. Le dispositif est aussi doté de deux grands toits individuels s’ajustant séparément. Les plateaux avant peuvent s’ouvrir et se retirer indépendamment, ce qui facilite vraiment l’accès de chaque enfant à y placer. Le siège s’incline jusqu’à la position couchée et il est à noter que la poussette tient debout une fois pliée. Le hic avec cette poussette c’est qu’elle est large à cause des deux sièges qui se tiennent côte à côte, du coup, il est difficile de promener les bébés dans les endroits étroits. Aussi, les petites roues ne permettent qu’une promenade sur une surface plane et enfin, le guidon n’est pas réversible. Le prix de cette poussette pour jumeaux est vraiment intéressant quoi qu’il en soit car on peut l’avoir en 380 dollars.

 

Graco « Bily » parapluie

Enfin, pour terminer avec cette liste, voici un modèle de poussette parapluie intéressant. En effet ce type de poussette est habituellement moyen côté qualité mais celle-ci sort largement du lot grâce à certains détails qui font toute la différence. On notera par exemple que son dossier peut se pencher entièrement pour un meilleur confort de bébé une fois qu’il s’endort. De plus, son fonctionnement est simple et elle est vraiment efficace. Son prix de 125 dollars est également un argument de taille pour la choisir. Elle peut se replier facilement d’une seule main et est munie d’un cache-pieds pour protéger bébé du froid. La poussette est également dotée d’une barre de protection amovible pouvant aussi être utilisée pour accrocher les jouets. Les quelques points négatifs sont : un guidon qui n’est pas réversible qui est constitué de deux poignés, ce qui est vraiment moins pratique qu’un guidon plein pour aggripper la poussette rapidement ; en ce qui concerne les roues, elles ne sont pas dotées de suspension et ne permettent donc pas le transport de plus d’un enfant ; aussi, puisque les roues sont petites, il est impossible d’utiliser cette poussette ailleurs que sur une surface plane.

 

Conclusion

Le choix de poussettes se détermine principalement par le choix de vie et les besoins de chacun d’autant plus que les constructeurs font tout pour satisfaire un large public en produisant des modèles variés. Il suffit de bien savoir ce que l’on veut et ce qui nous convient en adéquation avec nos moyens et le tour est joué.

Ce contenu a été publié dans Guide d'Achat, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.