12 astuces pour calmer son bébé

Avoir un bébé c’est merveilleux même si ce n’est pas toujours facile avec les nuits blanches, les couches à changer, etc. mais aussi les pleurs. Comme ces touts petits ne parlent pas encore, impossible de savoir ce qu’ils ont dès lors qu’ils commencent à crier et parfois, on ne sait pas comment les calmer. Il est vrai que tout parent devrait s’y attendre mais tout parent sait aussi à quel point cela est fatigant pour les nerfs déjà que le manque de sommeil ne fait qu’empirer les choses. Ainsi, si bébé a été correctement changé, qu’il a bien mangé, qu’il a fait son rot, qu’il n’a ni trop chaud ni trop froid, et qu’il n’est pas non plus malade, s’il continue malgré tout à pleurer, que faut-il faire ? Il est important de le rassurer en favorisant le contact peau à peau entre la mère et le bébé ou le père et le bébé. Cela lui procure des sensations de réconfort et de sécurité, tout en créant des liens parents-enfants très forts. Il existe plusieurs façons de le faire même si les solutions miracles n’existent pas. Cependant, on peut toujours appliquer ces conseils qui suivent pour calmer bébé en cas de besoin :

Utiliser l’écharpe de portage

Certes, les modèles de porte-bébé sont nombreux sur le commerce aujourd’hui mais pour le bien-être de bébé et des parents, il est conseillé de se tourner vers l’écharpe de portage qui favorise le plus le contact peau à peau. Cela rassure l’enfant car il ressent l’odeur et la chaleur de ses parents tout en percevant leurs battements de cœur, bruit qu’il entendait dans le ventre de sa maman et qui le rassure toujours autant. Il se peut aussi que la raison des pleurs de bébé soit les fameuses coliques, surtout pour les nouveaux nés. L’écharpe de portage facilitant le contact ventre contre ventre est la solution pour calmer bébé et son gêne. Cette astuce est à appliquer à la maison comme n’importe où ailleurs d’autant plus que ces écharpes sont plutôt faciles à ranger et à trouver sur le commerce. Il faut toutefois bien s’assurer que la position de bébé soit parfaitement adapté et ergonomique pour éviter d’autres maux à savoir les foulures ou tout simplement une sensation d’inconfort.

Faire le plus souvent possible des promenades en poussette

 

Faire le plus souvent possible des promenades en poussette

Faire le plus souvent possible des promenades en poussette

La poussette pour bébé est un dispositif indispensable à tous les parents, dès la naissance jusqu’à un certain âge. Elle facilite énormément les déplacements avec bébé mais en plus, elle peut être un outil efficace pour calmer les pleurs de bébé surtout lorsqu’il est fatigué ou énervé. Une promenade en poussette lui assure détente, entre autres grâce au rythme et aux vibrations des pas. La même promenade est tout aussi bénéfique pour les parents qui profiteront de ce beau moment de calme avec leur enfant. Certains parents utilisent aussi les balades en voiture pour calmer bébé au cas où la poussette ne prend pas effet. Le bruit du moteur en marche serait semblable au bruit que bébé entendait dans le ventre de sa maman, ce qui lui procure calme et sérénité. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la plupart des bébés s’endorment une fois en voiture.


Tenir bébé en position fœtale

Il y a ce qu’on appelle réflexe de Moro où bébé, pendant son sommeil, se retrouve les bras écartés d’un coup, ce qui peut le réveiller en sursaut et le faire pleurer. Pour éviter que cela se passe ou pour le rassurer si jamais cela arrive, il est conseillé de le tenir en position fœtale, c’est-à-dire avec une main sous ses fesses et une autre derrière sa tête. Il suffit ensuite de le bercer en se baladant ou tout simplement en s’asseyant tout en veillant également à faire de petits rebonds de temps à autres. Il semblerait que bébé aime cela.

Favoriser l’emmaillotage

 

Favoriser l’emmaillotage

Favoriser l’emmaillotage

Partant du même principe que la position fœtale, l’emmaillotage est également encouragé pour les bébés dès sa naissance à ses six mois environ. Pour ce faire, il suffit d’utiliser un petit drap ou une petite couverture pour emmailloter bébé avec son bras placé le long de son corps avec un léger repli au niveau du coude pour son confort. On plie un côté du tissu contre son corps pour le rabattre ensuite sur le bébé et le replier de l’autre côté de son corps. L’idée est de créer un cocon étroit pour faire bébé se sentir en sécurité et réconforté comme il est bien contenu. Ainsi emmailloté, on peut porter bébé dans les bras, le mettre dans sa poussette ou tout simplement le laisser allongé dans son berceau pour qu’il puisse se calmer.

Se concentrer sur sa respiration

On peut également miser sur la respiration pour déstresser et ainsi calmer bébé par la même occasion. Pour y parvenir, il est conseillé de s’allonger sur un lit ou sur un canapé et de coucher bébé sur soi. On essaie alors de se concentrer sur sa respiration essayant de relaxer. Quand le parent se sent bien, bébé le ressent et se calme alors si jamais il était agité l’instant d’avant. En plus, cette position permet de le maintenir bien au chaud ce qui pourrait l’endormir rapidement.

Fredonner des chansons

 

Fredonner des chansons

Fredonner des chansons

Cette méthode est connue de tous, pour calmer bébé, de nombreux parents chantent des chansons ou des comptines et cela marche dans la majorité des cas. Cela prouve bien que la musique adoucit les mœurs. Seulement, il est important que ce soit une voix qui lui est familière qui fredonne des chansons pour qu’il se calme plus vite.

Préserver sa vie sociale

Pour que bébé soit bien dans sa peau, il est important que les parents le soient eux-mêmes. Souvent quand on est jeune parent, avec la fatigue, le manque de sommeil, le rythme effréné des changements de couches, des biberons, etc., on ne se permet plus certains petits plaisirs de la vie à savoir la conservation d’une vie sociale qui est importante pour l’équilibre de chacun. Il est pourtant recommandé de voir de temps en temps les êtres qui nous sont chères ne serait-ce que pour un gouter, un repas ou un apéro ensemble, même chez-soi. Cela permet de s’évader et de se régénérer pour mieux affronter la vie parentale en étant zen.

Faire de petits massages

 

Faire de petits massages

Faire de petits massages

Une astuce qui apaise bébé est aussi de lui faire de petits massages. De plus, il s’agit d’un moment unique et intime que l’on partage avec lui pour créer des liens forts. Les massages sont des genres de caresses que les bébés adorent. Ils permettent de les calmer en les soulageant si jamais ils sont fatigués. Il faut toutefois faire attention à ne pas masser bébé lorsqu’il est fatigué.

Prendre le bain ensemble

Un bain bien tiède comme il faut fait également énormément de bien à bébé surtout s’il est agité. Cette astuce pour le calmer est très efficace et l’est encore plus si la maman prend le bain avec bébé. Il s’agit encore et toujours d’un moment de complicité qui fera énormément de bien à l’enfant. Attention à ne pas utiliser des produits de soin trop agressifs pour préserver la peau fragile de bébé.

Ne pas refuser les aides

 

Ne pas refuser les aides

Ne pas refuser les aides

Il ne faut pas avoir honte de demander de l’aide lorsqu’on est dépassé par les événements en étant parent. Un bébé qui pleure est certes normal dans la plupart des cas mais si les cris et les pleurs sont persistants, il est conseillé de demander l’aide de professionnels qui saura mieux s’y prendre. On peut par exemple faire appel à une sage-femme, à un pédiatre, à un ostéopathe ou même à un psychologue au lieu de se battre seul dans son coin et sombrer. Outre ces professionnels, parfois l’aide d’un proche comme sa maman, sa meilleure amie ou une autre personne de confiance est plus que la bienvenue.

Prendre du temps pour soi

Quand bébé pleure souvent et fatigue ses parents, il ne faut pas hésiter à se ressourcer au risque de devenir dépressif et empirer la situation. Pour se faire, demander l’aide d’un proche de confiance ou de professionnels en puériculture pour garder bébé ne serait-ce que le temps de s’accorder un petit moment pour soi. Il suffit parfois de se refaire une beauté, prendre une douche, faire une sieste ou juste prendre un morceau de chocolat pour que tout aille mieux par la suite.

Eviter de culpabiliser

 

Eviter de culpabiliser

Eviter de culpabiliser

Etre parent n’est pas facile. On a parfois beau avoir tout fait comme il faut mais bébé continue quand même de pleurer. Dans ce cas, il est interdit de culpabiliser car les raisons pour lesquelles l’enfant pleure sont vastes. De plus, il n’y a rien de plus normal qu’un bébé qui pleure car c’est sa seule manière de communiquer. Ce qu’il faut faire c’est alors de lui accorder de l’attention en n’arrêtant pas de lui donner énormément d’amour et de l’affection.

Conclusion

Il y a plusieurs raisons pour qu’un bébé pleure. Il est alors important pour tout parent d’essayer de savoir pourquoi pour en trouver la meilleure solution : poussée dentaire, faim, colique, etc. Cela évite de chercher loin et de paniquer pour rien.

Ce contenu a été publié dans Guide d'Achat, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.